ACED aux côtés de l’Union Africaine pour la jeunesse et l’agenda 2063

Du 1 au 3 Novembre 2013, la ville de Hammamet, en Tunisie, a accueilli la célébration de la huitième édition de la Journée Africaine de la Jeunesse (African Youth Day) sous le thème « Jeunesse Unie dans l’action pour l’agenda 2063  ». Cette année, cette célébration a revêtu une importance toute particulière car elle coïncide avec la célébration du 50ème anniversaire de la création de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA) en 1963 qui a ensuite conduit à la création en 1999, de l’Union Africaine.

L’Union Africaine, dans sa vision de parvenir à « une Afrique intégrée, prospère et en paix, dirigée et gérée par ses propres citoyens et représentant une force dynamique sur l’échiquier mondial» a défini l’agenda 2063 qui est un plan d’action stratégique, visant à réaliser la vision de l’Union au cours des 50 prochaines années.

Compte tenu du rôle essentiel que la jeunesse d’aujourd’hui aura à jouer dans l’atteinte de cette vision, les jeunes leaders de tous les pays d’Afrique ont été invités à apporter leur contribution à l’élaboration de cet agenda lors de la célébration de Journée Africaine de la Jeunesse. C’est dans ce contexte que ACED a été conviée à prendre part aux travaux, compte tenu du dynamisme de sa jeune équipe et de ses actions aux cotés de la jeunesse Béninoise comme le YPARD, YouDev, AgroDev ou le PREJAT.

Lors de la célébration, sept (07) thématiques ont été identifiées comme thématiques clés autour desquelles les jeunes doivent mettre en place des stratégies précises pour s’assurer d’une Afrique prospère à l’horizon 2063. Ces thématiques sont les suivantes:

  • le rôle des jeunes dans l’agenda 2063 ;
  • l’intégration Africaine, le Panafricanisme et la mobilité inter pays ;
  • la participation des jeunes et la Gouvernance ;
  • l’emploi, l’entreprenariat et l’innovation ;
  • l’environnement, les changements climatiques et la sécurité alimentaire ;
  • la construction et le maintien de la paix ;
  • les jeunes marginalisés et les jeunes avec des handicaps ;
  • la santé, l’éducation, les sciences et technologies.

Les jeunes de chaque pays, compte tenu des réalités du continent ou de leur pays respectifs, ont ainsi proposé de multiples solutions et stratégies afin de corriger les tares et faiblesses de l’Afrique dans chacun des domaines précités.

Au terme de la célébration, les jeunes présents à cette assemblée, se sont engagés à s’approprier cet agenda 2063 et à œuvrer dans leurs pays respectifs pour que les jeunes aient connaissance de cet agenda, se l’approprient et œuvrent pour une Afrique prospère car l’Afrique 2063 sera l’Afrique de la jeunesse d’aujourd’hui et non celle des séniors d’aujourd’hui ; elle sera l’Afrique que les jeunes laisseront à leurs enfants.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp