Il est nécessaire de renforcer le secteur maraicher au Bénin. Le secteur du maraichage au Bénin est une industrie agricole importante qui emploie des milliers de personnes dans les zones urbaines, périurbaines et rurales. Malgré les efforts déployés par les maraichers locaux – ruraux et urbains – les faits montrent qu’il existe toujours un déficit dans l’approvisionnement en légumes dans le pays. En effet, au cours de la dernière décennie, le pays a connu une croissance spectaculaire de ses principales villes, ce qui a entraîné une augmentation de la demande de nourriture. Jusqu’à présent, cette demande n’a pu être que partiellement satisfaite par les systèmes maraîchers existants qui sont confrontés à d’énormes contraintes telles que l’accès limité aux intrants et équipements de qualité (semences, engrais, produits de protection des cultures, technologies), le manque de terres sécurisées, le manque de capital, et le manque de connaissances et de compétences, le tout conduisant des pertes d’opportunités dans le secteur. Il est donc grand temps de renforcer le secteur maraicher dans le pays. Au préalable, il est nécessaire de comprendre quels sont les goulots d’étranglement, où ils se situent dans les chaînes de valeur, et quelles sont les opportunités qui apparaissent pour soutenir le secteur. Pour y parvenir, cette étude a comblé le manque de connaissances et utilisé une approche interactive et transdisciplinaire pour présenter l’environnement institutionnel, approfondir les chaînes de valeur et identifier les goulets d’étranglement et les opportunités commerciales.

 

 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp