Production de biogaz à partir de biodéchets des ménages et de Jacinthes d’eau pour les usages domestiques des populations de la commune de Sô-Ava, au Bénin

Les besoins urgents identifiés sur le territoire de la commune de Sô-Ava, au Bénin, sont :

o La demande en énergie domestique avec comme corollaire la réduction de la déforestation, l’atténuation des changements climatiques et l’amélioration des conditions de vie des femmes et des enfants;
o La lutte contre la prolifération de la jacinthe d’eau avec comme corollaire le développement des activités socio-économiques (protection de la biodiversité halieutique, pêche, tourisme, écoulement des produits agricoles, etc.);
o La gestion durable des déchets solides ménagers avec comme corollaire l’assainissement du cadre de vie et l’amélioration de la santé des populations.

Le projet vise à valoriser énergétiquement ces jacinthes d’eau et les biodéchets des ménages sous forme de biogaz, et d’utiliser cette source énergétique renouvelable en substitution du bois de feu utilisé par les populations. Afin d’atteindre les objectifs susmentionnés, le projet est divisé en deux phases : l’étude de faisabilité et la mise en œuvre d’une installation pilote.

Ce rapport intermédiaire constitue l’étude de faisabilité. Il évalue les différentes techniques de digestion existantes adaptées aux intrants considérés et aux conditions béninoises et analyse les solutions techniques permettant de transporter le biogaz vers les consommateurs. Cette étude de faisabilité a été alimentée par des visites de terrain (avril et septembre 2015), des recherches bibliographiques (entre autres confiées à P. Auvay et M. Menoud, étudiants à l’EPFL, dans le cadre d’un Design project) et des échanges avec des experts expérimentés dans la mise en œuvre de systèmes de digestion en pays tropicaux (W. Edelmann / ARBI ; O. Dumont / Nouvelle Planète).

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp