Rapport de fin d’études à l’ISTOM

Cette publication a été réalisée dans le cadre d’un mémoire de fin d’étude à l’ISTOM (Ecole supérieure d’agro-développement international). Elle a été appuyée par ACED dans le cadre du Projet de valorisation de la jacinthe d’eau par le compostage.

La présente étude a pour objectif de déterminer la faisabilité technico-économique du projet de compostage de la jacinthe d’eau dans la communauté de Sô-Ava au Bénin. Un travail bibliographique a d’abord été effectué sur le compostage à base de jacinthes d’eau. Ensuite, des enquêtes ont été menées auprès des divers acteurs concernés par le projet, et plus précisément auprès des producteurs bénéficiaires afin d’estimer leurs besoins, ainsi que les moyens et le temps dont ils disposent pour assurer la fabrication du compost et l’utiliser. En parallèle, un essai de compostage a été mis en place afin d’estimer le coût de revient du compost.

Ces diverses sources d’informations ont permis de conclure positivement sur la faisabilité technique du compostage dans le cadre du respect de certaines conditions concernant le protocole. Le coût de revient d’un kilo de compost a été estimé entre 36 et 41 FCFA selon les différents scénarios envisagés, mais les potentiels bénéfices pouvant être tirés de sa vente ou de son utilisation n’ont pu être déterminés, faute de données disponibles.

Des recommandations ont été émises pour optimiser l’organisation du projet et pour fournir des informations à l’organe qui sera chargé d’assurer son suivi-évaluation afin qu’il s’assure de sa rentabilité.

Télécharger le le Rapport.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp